26 mars 2006

Un thème branché : l'emploi en tant que "variable d'ajustement".

On s'achemine de plus en plus vers une espèce de consensus médiaticopolitique suivant lequel la grande trouvaille permettant de résoudre l'essentiel de nos problèmes économiques et sociaux nous viendrait du grand Nord. Ce consensus s'explique, par définition, par le fait implicite de laisser à chacun, suivant ses aspirations, la possibilité de déplacer le curseur vers l'une ou l'autre des composantes économique ou sociale. Soyons clairs, admettre que la fatalité économique nous impose de faire de l'emploi précaire un postulat relève soit de l'idiotie, par manque d'imagination, soit de l'arnaque, par intérêt notoire, soit des deux dans la plupart des cas. En quoi l'idée d'une prise en charge des individus citoyens entre deux périodes d'emploi  constituerait un révélation au regard de tout ce qui a été tenté par les pays engagés sur les rails du libéralisme ; avec le succés que l'on connaît... Tant que l'on n'aborde pas le financement d'un tel remède tout le monde pense pouvoir y retrouver son compte.

Posté par widerstandkampf à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un thème branché : l'emploi en tant que "variable d'ajustement".

Nouveau commentaire